Classes préparatoires aux concours d'entrée
des écoles paramédicales, sanitaires et sociales

Moniteur éducateur

> s'inscire à la formation

OBJECTIFS DE LA FORMATION

  • Acquérir et développer :
  • La méthodologie des épreuves écrites et orales des concours
  • Des compétences à visée expressive
  • Des connaissances sanitaires et sociales
  • Des aptitudes personnelles
  • Une connaissance des métiers
  • Des capacités d’analyse, de concentration et de vitesse
  • Une capacité d’adaptation
  • Communiquer ses motivations et son projet professionnel

PRÉ-REQUIS

  • Soit être titulaire d’un diplôme, d’un certificat ou d’un titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins de niveau IV
  • Soit être titulaire d’un des diplômes suivants : diplôme d’État d’Aide Médico-Psychologique, diplôme d’État d’Auxiliaire de Vie Sociale (ou mention complémentaire aide à domicile), diplôme d’État d’Assistant Familial, diplôme d’État de Technicien de l’Intervention Sociale et Familial
  • Soit être titulaire d’un Baccalauréat ou équivalent
  • Soit avoir réussi l’épreuve DRASS de niveau III

MODALITÉS D’ACCÈS

  • Admission sur dossier scolaire (ou professionnel le cas échéant)
  • Entretien de motivation (selon décision du comité d’admission)
  • Comité d’admission hebdomadaire (réponse sous 5 jours ouvrés)
  • Nombre de places : groupes entre 8 (minimum) et 15 (maximum)

DURÉE DE LA FORMATION

  • 7 mois
  • 297 heures de formation
  • Rentrée en septembre

LIEUX

  • Mâcon
  • Bourg-en-Bresse

MODALITÉS PÉDAGOGIQUES

  • Cours magistraux
  • Revues de presse
  • Travaux dirigés
  • Exposés et présentations à l’oral
  • Stages d’observation

PROGRAMME DE FORMATION

  • Culture Générale
  • Grands thèmes économiques, sanitaires et sociaux
  • Analyse d’actualité
  • Méthodologie
  • Français
  • Compétence expression écrite
  • Entretien
  • Méthodologie de l’épreuve orale et de l’entretien de motivation
  • Simulations d’entretien
  • Evaluations
  • Travaux encadrés
  • Séminaires professionnels
  • Simulations d’entretien
  • Concours blancs (trois semaines sur 4, 14 concours sur l’année)

MODALITÉS DE VALIDATION DES COMPÉTENCES

  • Contrôle continu en cours de formation
  • Concours blancs
  • Simulations d’entretien devant Jury professionnel

SANCTION DE LA FORMATION

  • Attestation de fin de formation
Responsable pédagogique : Céline LACOUR

frais de formation et modalités de règlement (année 2018/2019)

Frais de dossier

  • Les frais de dossier et de sélection s’élèvent à 35 €. Ils ne sont pas remboursables.

Frais de formation

  • Le tarif annuel est de 1 495 €.

Modalités de règlement

  • Un acompte de 305 € est à régler au moment de l’inscription.
Le solde est à régler à la rentrée, soit :
  • en une seule fois : réduction de 60 € sur les frais de formation pour règlement comptant ;
  • en 7 fois sans frais : 7 règlements de 170 € le 5 de chaque mois, de septembre 2018 à mars 2019.

conditions d’admission en écoles

Aucune condition de diplôme n’est exigée. MAIS si vous n’avez pas un des diplômes suivants :

  • diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins de niveau IV ;
  • OU d’un des diplômes suivants : diplôme d’État d’Aide Médico-Psychologique, diplôme d’État d’Auxiliaire de Vie Sociale (ou mention complémentaire aide à domicile), diplôme d’État d’Assistant Familial, diplôme d’État de Technicien de l’Intervention Sociale et Familial ;
  • baccalauréat ou équivalent
  • épreuve DRASS de niveau III

VOUS DEVREZ PASSER UNE ÉPREUVE D’ADMISSION RÉGIONALE

Les candidats doivent être reçus aux épreuves de sélection organisées par les écoles.

La formation se déroule en 2 ans dans un des 75 établissements spécialisés, accessibles uniquement sur concours d’entrée.

Elle débouche sur le DEME : Diplôme d’État de Moniteur Éducateur.

épreuves et planning du CONCOURS d’entrée des écoles du secteur social

ÉPREUVE D’ADMISSION RÉGIONALE

Objectif de cette épreuve : Apprécier le niveau de formation générale des candidats et vérifier qu’ils ont les prérequis de niveau V (niveau brevet des collèges) pour accéder à une formation de niveau IV (niveau bac). Sont évalués les capacités de compréhension, à communiquer sa pensée personnelle, à argumenter.

Contenu de l’épreuve : Elle se décompose en 3 épreuves écrites :
  • un écrit d’1h30 de compréhension de texte (donner un titre ; dégager les idées fortes ; développer et argumenter une réflexion à partir d’une citation tirée du texte) ;
  • un écrit d’1 heure : épreuve d’argumentation : le candidat choisira un sujet parmi 3 en lien avec l’actualité pris dans le champ culturel, social et politico-économique et devra donner son point de vue.
  •  un écrit de 30 minutes : exercice de créativité : le candidat devra composer un texte en utilisant des mots donnés d’avance.

Chaque établissement organise son concours d’entrée toujours composé d’une épreuve écrite et d’une épreuve orale qui peuvent cependant varier d’un établissement à l’autre dans leurs contenus.

 Épreuves du CONCOURS d’entrée en école
  • Une épreuve écrite d’une durée de 2 heures environ qui va servir à mesurer la capacité de réflexion du candidat. Cette épreuve dure de 3 à 4 heures selon les établissements.
  • Une épreuve orale : destinée à mesurer l’ouverture d’esprit du candidat, sa capacité à travailler en équipe, ses motivations…Elle est constituée de 2 entretiens : un avec un psychologue, et un autre avec un professionnel (ce dernier entretien peut-être individuel ou en groupe). Chacun d’entre eux dure de 30 à 45 minutes.

Le métier DE MONITEUR ÉDUCATEUR

1le métier

Nature du travail

Le moniteur éducateur apporte son soutien dans la vie quotidienne aux personnes en difficulté. Il les aide à surmonter les épreuves qu’elles traversent et à retrouver leur autonomie. Il intervient auprès de enfants, des personnes handicapées, …

Au-delà de ses missions d’assistance, de soutien et d’accompagnement, le moniteur éducateur élabore également des projets éducatifs et de loisirs pour faciliter l’intégration des personnes dont il a la charge.

Compétences requises

Patience, disponibilité, écoute, goût pour le contact humain, investissement personnel, ouverture d’esprit, équilibre émotionnel.

2où l’exercer

Lieu et conditions d’exercice

Le moniteur-éducateur peut travailler dans le secteur privé ou la fonction publique au sein d’établissements spécialisés dans l’accueil des enfants (foyers de jeunes, centres de soins, de rééducation, instituts médico-pédagogiques, …).

Il peut également intervenir  dans des établissements accueillant des personnes âgées, des personnes handicapées vieillissantes et des adultes en difficulté. Il peut également travailler en milieu hospitalier. Le moniteur éducateur fait partie d’une équipe pluridisciplinaire composée de médecins, de psychologues, d’éducateurs spécialisés, d’enseignants, de professionnels de la rééducation (kinésithérapeute, psychomotricien, orthophoniste…), d’assistants de service social…

3carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant : smic à 1600 euros brut mensuel.

Intégrer le marché du travail

Le secteur se caractérise par une prédominance des contrats à durée déterminée. Cependant, le secteur offre de belles opportunités, appuyées par les nouvelles perspectives du secteur social en termes d’insertion et de médiation.